UNE EFFICACITÉ SUPÉRIEURE 

Une marque née dans le milieu pharmaceutique, avec une démarche R&D proche de celle du médicament dermatologique.

La promesse Syha d’une efficacité supérieure réside dans le fait que chaque revendication est basée sur des mesures instrumentales rigoureuses, et des observations scientifiques concrètes. Les tests d’auto-évaluation et autres scorages cliniques ont été bannis de la démarche scientifique pour garantir à nos client(e)s une alternative biologique à la cosmétique de pointe : la bio-science cosmétique.       

                                    

                                                

Lexique scientifique

  • Tests in vitro : toutes les mesures ou explorations réalisées en dehors de l’organisme, en milieu artificiel.
  • Tests in vivo : toutes les mesures ou explorations réalisées sur des volontaires.
  • Tests ex vivo : ils sont réalisés sur des explants de peau humaine, issus de la chirurgie et maintenues en vie artificiellement. Plus fiable qu’un test in vitro, Ils sont une parfaite alternative aux étude in vivo, pour réaliser des tests qui présentent un risque pour le volontaire, notamment l’exposition à la pollution.
  • Immunomarquage : Technique de biologie cellulaire consistant à colorer une molécule cible afin d’en quantifier l’intensité.

ACTION ANTI-POLLUTION – DOSAGE DES BIOMARQUEURS

Nos scientifiques ont identifié deux marqueurs biologiques du stress induit par la pollution : les molécules AhR (aryl hydrocarbon receptor) et la protéine MT-1. Activées par la pollution, ces deux molécules déclenchent des réactions en cascade dans notre organisme. Le stress oxydatif augmente, la peau vieillit prématurément, le teint devient terne et des taches pigmentaires apparaissent.

L’efficacité antipollution des soins visage Syha a été objectivée par le laboratoire indépendant BIO-EC, au moyen d’une technologie unique dédiée aux études ex vivo : POLLUBOX®. Ce dispositif permet de vaporiser des polluants (un mélange d’hydrocarbures, métaux lourds, et particules de diesel) sous forme de nuage et de les mettre en contact avec la surface de lapeau (sous forme d’explants maintenus en survie) pour se rapprocher au maximum des conditions physiologiques.

Les concentrations d’AhR et de MT-1 ont été mesurées par immunomarquage*

Résultats : la Crème Intense/Légère de Syha présente un pouvoir protecteur exceptionnel vis-à-vis de la pollution aux particules fines tout en activant les mécanismes de défense naturels de la peau:

  1. Elles inhibent 100% de la surexpression d’AhR et de MT-1 ;
  2. Nous avons observé le taux d’AhR et de MT-1 a un niveau plus bas que sur les explants témoin, n’ayant pas été exposés à la pollution.

Au-delà d’une protection totale vis-à-vis de la pollution, les crèmes visage Syha activent les mécanismes de défense de la peau pour la protéger du stress oxydatif naturel.

ACTION ANTI-LUMIÈRE BLEUE – DOSAGE DES BIOMARQUEURS

La lumière bleue émet des radiations hautes en énergie qui se situent à la frontière entre lumière visible et rayons UVA. Voilà pourquoi une surexposition aux écrans - presque inévitable aujourd’hui - conduit à un photovieillissement accéléré de la peau. Nos scientifiques ont identifié deux marqueurs du stress oxydatif induit par la lumière bleue : la molécule 8-OhdG, produit de l’oxydation de l’ADN et l’enzyme MMP-1, responsable de la dégradation du collagène.

L’efficacité anti-lumière bleue des soins visages Syha a été objectivée par le laboratoire indépendant BIO-EC, au moyen d’un procédé unique, SOLARBOX®. Ce dispositif permet d’exposer des explants de peau (tissus cutanés maintenue en survie) à des radiations de lumière bleue.

L’expression de 8-OhdG et de MMP-1 a été mesurée par immunomarquage, une technique consistant à colorer une molécule cible, afin d’en quantifier l’intensité.

Résultats : le Sérum Syha présente un pouvoir protecteur exceptionnel vis-à-vis de la lumière bleue :

  1. Il inhibe 100% de la surexpression de 8-OhdG et de MMP-1 ;
  2. Nous avons observé des taux de 8-OhdG et de MMP-1 a un niveau plus bas que sur les explants témoin, n’ayant pas été exposés à la pollution.

Au-delà d’une protection totale contre la lumière bleue, le Sérum Syha active les mécanismes de défense de la peau pour la protéger du stress oxydatif naturel.

ACTION RÉPARATRICE - SCANNING 3D & CUTOMÉTRIE

L’efficacité anti-âge, le pouvoir lissant et raffermissant des cosmétiques Syha ont été mesurés instrumentalement par le laboratoire indépendant BIO-EC au moyen d’études in vivo.

-      La rugosité de la peau et la profondeur des rides ont été mesurées au niveau du dessous de l’œil et de la patte d’oie grâce à une technique de numérisation 3D par projection de franges.

-      La fermeté et l’élasticité de la peau ont été mesurées par cutométrie, un dispositif sophistiqué permettant d’évaluer les propriétés mécaniques de la peau.

ACTION HYDRATANTE – CORNEOMÉTRIE

L’évaluation du pouvoir hydratant a été réalisée par le laboratoire indépendant BIO-EC au moyen de mesures instrumentales. L’hydratation de la peau est mesurée immédiatement après application du produit à l’aide d’un cornéomètre. Des mesures sont prises toutes les 2h pour assurer une hydratation efficace sur la durée.

ACTION NETTOYANTE, DÉMAQUILLANTE – MESURE INSTRUMENTALE

Le pouvoir nettoyant de la MOUSSE ANTI-POLLUTION Syha a été mesuré instrumentalement par le laboratoire indépendant IDEA Clinic au travers d’une étude in vivo sur 12 volontaires féminins âgées de 38 à 67 ans, présentant tous types de peau. Un mélange de microparticules de carbone a été utilisé comme modèle de pollution atmosphérique. L’efficacité de la MOUSSE NETTOYANTE DÉLICATE ANTI-POLLUTION a été objectivée par acquisition d’image et quantification des pixels sombres avant et après nettoyage, à l’aide du vidéo dermoscope C-Cube.

Résultat : 99.9% des particules de pollution sont éliminées.

L’efficacité démaquillante de la MOUSSE NETTOYANTE a été mesurée instrumentalement par le laboratoire indépendant DERMSCAN au travers d’une étude in vivo sur 10 volontaires féminins âgées de 18 à 68 ans présentant tous types de peaux. Un fond de teint standard a été appliqué sur les joues des volontaires. L’efficacité démaquillante a été objectivée par des clichés avant/après en lumière UV et analysées avec Photoshop (quantification de pixels)

Résultat : L’efficacité démaquillante a été observée chez 100% des volontaires.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans le but de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus J'accepte